Vous êtes ici : Accueil Routage Procédure "Password Recovery"

Procédure "Password Recovery"

A vrai dire, la procédure "password recovery", "recouvrement de mot de passe", ne permet pas de retrouver un mot de passe d'un routeur Cisco. Tout au plus, elle permet de reprendre la main sur un routeur dont l’'accès est limité par un mot de passe, de le changer ou de le lire si celui-ci n’est pas crypté. En laboratoire, cette procédure nous permettra de travailler sur des machines dont la configuration est vierge.

1.Objectifs

  • Gérer l'IOS Cisco
  • Reprendre la main sur un routeur Cisco

2. Principe

Si des mots de passe ont été définis par un administrateur, ils sont situés dans la "startup-configuration" (fichier de configuration initiale) qui elle-même sera copiée dans la "running-configuration" (fichier de configuration courante) à l'issue du démarrage du routeur.

En évitant la "startup-configuration", on évite le passage obligé de mots de passe d'administration, on accède au mode de configuration avec tous les privilèges. Eviter une configuration existante permet de démarrer la machine avec une configuration vierge. Tout au plus, peut-on consulter, supprimer, modifier ou charger la configuration de démarrage qui existe toujours en NVRAM. Les mots de passe sont cryptés soit en type 5 ou en type 7. L'encryptage type 7 est de moins en moins courant car son algorithme est connu.

Pour ce faire, il faut changer les paramètres de démarrage du routeur afin d'interrompre son démarrage. Un accès physique au routeur est nécessaire. Dans la console, on utilisera la combinaison des touches CTRL et PAUSE pour accéder au mode minimal du routeur qui est appelé "ROM Monitor Mode". Il s'agit d'un mode de bas niveau exécuté en RAM et situé dans ROM qui permet entre autres de changer les valeurs du registre de configuration, de télécharger un IOS à partir d'une connection IP ou sérielle, de configurer la vitesse de la console, etc.

Le changement s'’opère sur la valeur du registre de démarrage. Une fois le routeur redémarré, il n'’y aura plus de mot de passe demandé mais aussi plus aucune configuration. Notons aussi que les interfaces n'auront pas été démarrées. Il faudra explicitement les activer pas un "no shutdown". On pourra par contre changer n'importe quel paramètre de la machine. Enfin, il ne faudra pas oublier de changer la valeur du registre à partir du mode normal sur sa valeur par défaut, sinon la "startup-configuration" sera toujours ignorée si le routeur redémarre pour une raison quelconque.

3. Conditions

La seule condition est d'’avoir un accès aux ports console ou AUX et de pouvoir redémarrer le routeur.

4. Procédure

Quelle que soit la plate-forme la procédure est toujours la même. Toutefois, selon le routeur, les commandes en "ROM Monitor Mode" peuvent changer. Il suffit de les connaître ou de les trouver grâce à l’aide (commande help ou ?).

Press RETURN to get started!


Router>enable
Password:
Password:

Le routeur demande un mot de passe pour accéder au mode privilège.

4.1. Redémarrage du routeur et CTRL-PAUSE endéans les 60 secondes. Entrée dans le mode ROM Monitor

rommon1>

4.2. Modification de la valeur du registre de démarrage

rommon1>confreg 0x2142 

4.3. Redémarrage du routeur (et esquive de la startup-configuration)

rommon2>reset
System Bootstrap, Version 12.1(3r)T2, RELEASE SOFTWARE (fc1)
Copyright (c) 2000 by cisco Systems, Inc.
cisco 2811 (MPC860) processor (revision 0x200) with 60416K/5120K bytes of memory

Self decompressing the image :
########################################################################## [OK]
---Sortie omise---
--- System Configuration Dialog ---

Continue with configuration dialog? [yes/no]: no


Press RETURN to get started! 

Tapez no pour éviter le mode setup

5. Opérations

5.1. Visualisation de la configuration de démarrage

Router#show startup-configuration 
Using 499 bytes
!
version 12.4
no service timestamps log datetime msec
no service timestamps debug datetime msec
no service password-encryption
!
hostname Router
!
!
!
enable secret 5 $1$mERr$.TUcXMCAonRND.tFXUzor0
!

5.2. Vérification de la présence d'un fichier de configuration de démarrage

Router#cd nvram:
Router#dir
Directory of nvram:/

124  -rw-           0                    <no date>  startup-config
125  ----           0                    <no date>  private-config

129016 bytes total (128964 bytes free)

5.3. Modification des paramètres

Router>enable
Router#configure terminal
Router(config)# …[...]

Router(config)#^Z
Router#copy running-config startup-config

5.4. Rétablissement du registre de démarrage et redémarrage

Router#configure terminal
Router(config)#config-register 0x2102

Router(config)#exit

Router#reload

5.5. Vérification des paramètres du registre

Router#show version
Cisco IOS Software, 2800 Software (C2800NM-ADVIPSERVICESK9-M), Version 12.4(15)T1, RELEASE SOFTWARE (fc2)
---sortie ommise et à la dernière ligne :---
Configuration register is 0x2102
 

6. Références :

Mots-clés associés : , , ,
Khadim a écrit :
09/01/2014 00:29
Une erreur s'est glissée dans la partie 5.3 (Modification des paramètres)
la bonne commande est la suivante :
Router#copy startup-config running-config
François-Emmanuel Goffinet a écrit :
09/01/2014 22:23
C'est une commande de lab (physique) qui permet de reprendre la main sur des machines vierges.
Mais dans l'absolu vous avez parfaitement raison si l'on veux charger la configuration de départ en mémoire vive. Il ne faudra pas oublier de monter les interfaces tombées suite au confreg (étape 4) :
(config-if)#no shutdown