Vous êtes ici : Accueil Commutation OSPF 2. Hiérarchie

OSPF 2. Hiérarchie

Une caractéristique principale d'’OSPF est de supporter des inter-réseaux très larges. Elle est possible grâce au regroupement des routeurs dans des entités logiques appelées area ou zone.

La communication inter-zones ne laisse passer l’'échange d'’informations minimales de routage uniquement pour que les zones restent connectées. Il en résulte que tous les efforts de calcul de routes ne s'’opèrent qu'’au sein d’'une même zone. Les routeurs d'’une zone ne sont pas affectés par les changements intervenus dans une autre zone. Dans un contexte où OSPF demande beaucoup de ressources en CPU et en mémoire, cette notion de conception est très importante.

 

Un routeur OSPF peut prendre en charge trois types d’'opérations : opération dans une zone, connexion inter-zone et connexion entre systèmes autonomes (AS). Comme vu plus haut, pour remplir ces tâches, un routeur doit remplir un rôle et une responsabilité particulière qui dépend de l'’hiérarchie OSPF établie.

 

  • Internal Router (IR) – Un IR remplit des fonctions au sein d’'une zone uniquement. Sa fonction primordiale est d’'entretenir à jour sa base de donnée avec tous les réseaux de sa zone, sa base de donnée d'états de lien (link-state database), qui est identique sur chaque IR. Il renvoie toute information aux autres routeurs de sa zone, le routage ou l'’inondation (flooding) des autres zones requiert l’'intervention d’'un Area Border Router (ABR).

  • Backbone Router (BR) – Une des règles de conception OSPF est que chaque zone dans l’'interréseau doit être connectée à une seule zone, la zone 0 ou la backbone area. La plupart des BR ont une interface connectée à la backbone area et une ou plusieurs interfaces à d’'autres zones.

  • Area Border Router (ABR) – Un ABR connecte deux ou plusieurs zones. Un ABR possède autant de bases de données d'états de lien qu’'il y a d’'interfaces connectées à des zones différentes. Chacune des ces bases de données contiennent la topologie entière de la zone connectée peut donc être summarizée, c'est-à-dire agrégée en une seule route IP. Ces informations peuvent être transmises à la zone de backbone pour la distribution. Un élément clé est qu’'un ABR est l'’endroit où l'agrégation doit être configurée pour réduire la taille des mises à jour de routage qui doivent être envoyées ailleurs. Donc quand on parle des capacités d'’OSPF de minimiser les mises à jour de routage, on peut directement penser au rôle rempli par les ABR.

  • Autonomous System Boundary Router (ASBR) – Il faut bien retenir qu'’OSPF est un IGP (Interior Gateway Protocol), autrement dit qu’il devra être connecté au reste de l’'Internet par d’'autres AS. Ce type de routeur fera en quelque sorte office de passerelle vers un ou plusieurs AS. L’'échange d’information entre un AS OSPF et d’'autres AS est le rôle d’un ASBR et les informations qu’il reçoit de l'’extérieur seront redistribuées au sein de l'’AS OSPF.


ospf1

>>Page suivante>> OSPF 3. Le fonctionnement d’'OSPF dans une zone

Mots-clés associés : , , ,