Vous êtes ici : Accueil Wan & Gestion

Wan & Gestion

WAN technologies
Commandes Frame-Relay
Voici un résumé des commandes Frame-Relay utiles
Labo Frame-Relay 1 : Configuration basique
Dans cette configuration de base, un PVC est créé entre RA1 et RA2, le type de message LMI est Cisco par défaut. Puisqu'une interface physique est par défaut une interface multipoint, Inverse ARP est activé (ce ne sera pas le cas pour les interfaces point à point). IP Split Horizon est désactivé sur les interfaces configurées en encapsulation Frame-Relay, ainsi les mises à jour de routage peuvent entrer et sortir de la même interface. Les routeurs apprennent les DLCI dont ils ont besoin à partir du Switch Frame-Relay via des mises à jour LMI. Inverse ARP est appliqué sur l'adresse IP distante et un mapping des DLCI locaux est créé avec la correspondance des adresses IP à joindre.
Labo Frame-Relay 2 : Configuration Hub and Spoke
Cette topologie est aussi appelée topologie en étoile. Les noeuds sont reliés au noeud principal. Tant qu'un mapping explicite ne sera pas effectué sur RA2 et RA3 (qui ne disposent pas de circuit virtuel propre), RA2 ne pourra pas joindre RA3 (et inversement) à partir des interfaces sérielles. Par contre, si le routage est bien configuré, les LANs pourront se joindre. En laboratoire, on peut en faire la démonstration par un "ping extended".
Labo Frame-Relay 3 : connection Spoke to Spoke
Dans le Labo 2 précédent, on a vu que RA2 et RA3 ne pouvaient se joindre car IARP ne pouvait connaître uniquement que l'adresse du Hub RA1. En établissant un mapping manuel de l'un à l'autre, ils pourront se joindre. La commande "frame-relay map" dans le mode de configuration des interfaces réalise cette fonction.
Labo Frame-Relay 4 : Sous-interfaces Point-to-Point
Les sous-interfaces Frame-Relay fournissent un mécanisme pour supporter des réseaux entièrement ou partiellement maillés. En Frame-Relay, la transitivité n'est pas assurée, même si des noeuds B et C sont connectés à un noeud A, ces points ne se verront qu'à condition qu'il existe une connexion directe entre eux.
Labo Frame-Relay 5 : Sous-interfaces Hub and Spoke
Cette configuration montre un exemple de configuration Hub and Spoke utilisant deux sous-interfaces pour joindre le noeud distant RA1. Chaque sous-interfaces disposent d'un réseau différent (.2.0 et .1.0) et la commande "frame-relay interface-dlci" assure qu'elles sont associées à un numéro DLCI spécifique.
Labo Frame-Relay 6 : Sous-interfaces Multipoint avec mappage statique
Au cas où Inverse ARP n'est pas applicable, on utilisera un mappage statique grâce à la commande "frame-relay map".
Labo Frame-Relay 7 : Sous-interfaces multipoint avec mappage dynamique et maillage partiel
Dans ce labo 7, les adresses des noeuds sont censées être apprises dynamiquement. Il semble bien qu'une activation d'IARP soit nécessaire avec la commande "frame-relay inverse-arp". En conséquence il faut donc associer l'adresse IP à joindre avec le numéro DLCI local. On notera que le maillage est partiel.
File labofr.pdf
Téléchargement des laboratoires Frame-Relay
L'ensemble des huit laboratoires Frame-Relay est en téléchargement ici en format PDF Acrobat.
Network Address Translation (NAT)
Le NAT a été proposé en 1994 sous la RFC 1631 comme solution à court terme face au manque d’'adresses IP. Son objectif principal était de permettre aux adresses IP d'’être partagées par un grand nombre de périphériques réseau. En une dizaine d'années d'’existence, il a donné le temps nécessaire pour concevoir le nouveau protocole d'’adressage IPv6 et, aujourd’hui, le début de son déploiement.
Labo Frame-Relay 8 : Sous-interfaces multipoint avec mappage dynamique et maillage total
Ce labo 8 est identique au précédent sauf que le maillage est total.
NAT et FTP
En quoi une implémentation NAT peut-elle poser problème à une architecture NAT ? Pour du trafic FTP, on diagnostiquera la problématique par une connexion établie sans possibilité d'exécuter les commandes FTP, notamment de listing (LS).
Options DHCP
DHCP fournit une structure interne pour faire passer des informations de configuration aux clients de votre réseau. Des paramètres de configuration et autres informations de contrôle sont exécutés dans des éléments de données avec indicateurs stockés dans les messages de protocole que s'échangent le serveur DHCP et ses clients. Ces éléments de données sont appelés options.
Backup ISDN
La documentation Cisco Systems regorge d'exemples de solution de Backup ISDN. Voici une liste sommaire.
Accès au WAN
Module 4 du cours Netacad Cisco Exploration