Vous êtes ici : Accueil

Bienvenue sur cisco.goffinet.org

Labo Frame-Relay 5 : Sous-interfaces Hub and Spoke

Cette configuration montre un exemple de configuration Hub and Spoke utilisant deux sous-interfaces pour joindre le noeud distant RA1. Chaque sous-interfaces disposent d'un réseau différent (.2.0 et .1.0) et la commande "frame-relay interface-dlci" assure qu'elles sont associées à un numéro DLCI spécifique.

Labo Frame-Relay 5 : Sous-interfaces Hub and Spoke - Lire la suite…

Labo Frame-Relay 4 : Sous-interfaces Point-to-Point

Les sous-interfaces Frame-Relay fournissent un mécanisme pour supporter des réseaux entièrement ou partiellement maillés. En Frame-Relay, la transitivité n'est pas assurée, même si des noeuds B et C sont connectés à un noeud A, ces points ne se verront qu'à condition qu'il existe une connexion directe entre eux.

Labo Frame-Relay 4 : Sous-interfaces Point-to-Point - Lire la suite…

Labo Frame-Relay 3 : connection Spoke to Spoke

Dans le Labo 2 précédent, on a vu que RA2 et RA3 ne pouvaient se joindre car IARP ne pouvait connaître uniquement que l'adresse du Hub RA1. En établissant un mapping manuel de l'un à l'autre, ils pourront se joindre. La commande "frame-relay map" dans le mode de configuration des interfaces réalise cette fonction.

Labo Frame-Relay 3 : connection Spoke to Spoke - Lire la suite…

Backup ISDN

La documentation Cisco Systems regorge d'exemples de solution de Backup ISDN. Voici une liste sommaire.

Backup ISDN - Lire la suite…

NAT et FTP

En quoi une implémentation NAT peut-elle poser problème à une architecture NAT ? Pour du trafic FTP, on diagnostiquera la problématique par une connexion établie sans possibilité d'exécuter les commandes FTP, notamment de listing (LS).

NAT et FTP - Lire la suite…

OSPF 9. Election DR-BDR

L'élection d'un DR et d'un BDR ne concerne que les réseaux Multiaccès comme Ethernet (MA) ou Frame-Relay (NBMA). En fait, ce statut concerne surtout une interface d'un routeur puisque c'est elle qui identifie le type de réseau conerné. Voici le rappel du processus électoral.

OSPF 9. Election DR-BDR - Lire la suite…

OSPF 8. Opérations OSPF

Il est maintenant nécessaire de reprendre l'ensemble des concepts vu dans les sections précédentes et d'envisager globalement les opérations d'OSPF au sein d'une zone.

OSPF 8. Opérations OSPF - Lire la suite…

OSPF 7. Vue d'ensemble du protocole HELLO

Quand un routeur commence un processus de routage OSPF sur une interface, il envoie un paquet Hello et continue à envoyer ces paquets à intervalles réguliers. La règle qui gouverne l’'échange des paquets Hello OSPF est appelée le protocole Hello.

OSPF 7. Vue d'ensemble du protocole HELLO - Lire la suite…

OSPF 6. Topologies OSPF

Une relation de voisinage est nécessaire pour que les routeurs OSPF partagent des informations de routage. Un routeur va tenter de devenir adjacent (contigu) avec au minimum un autre routeur d’'un réseau IP auquel il est connecté. Certains routeurs essaient de devenir adjacents à chaque routeur voisin. D'’autres essaient d’être adjacents à seulement un ou deux routeurs. Tout ceci est déterminé par le type de réseau auxquels ils sont connectés. Lorsqu'une adjacence est formée entre deux voisins, les informations à état de lien sont alors échangées.

OSPF 6. Topologies OSPF - Lire la suite…

OSPF 5.B. Découverte des routes

Toute interface OSPF "non problématique" est au moins en état "Two Way". Selon les circonstances, elles pourront atteindre l'état "Full Adjacency" en passant par d'autres étapes intermédiaires. Les connaître est très utile pour le diagnostic.

OSPF 5.B. Découverte des routes - Lire la suite…

OSPF 5. Les états OSPF, la construction des adjacences

Avant de s'’échanger des informations de routage, les routeurs OSPF établissent des relations ou des états avec leurs voisins afin de partager efficacement les informations d’'états de lien.

OSPF 5. Les états OSPF, la construction des adjacences - Lire la suite…

OSPF 3. Le fonctionnement d’'OSPF dans une zone

Cette section traite du fonctionnement d’OSPF au sein d’'une seule zone et de la manière dont la topology table ou la link-state database est contruite. La table de routage est constituée à partir de cette base de donnée. Ce résultat est obtenu grâce à l'’application de l'’algorithme de routage SPF. En voici les différentes étapes.

OSPF 3. Le fonctionnement d’'OSPF dans une zone - Lire la suite…

OSPF 4. L’'algorithme du chemin le plus court

L’'algorithme du chemin le plus court est celui qui est utilisé par OSPF pour déterminer le meilleur chemin vers un réseau de destination.

OSPF 4. L’'algorithme du chemin le plus court - Lire la suite…

Notions de switching

Cet article a pour objectif de présenter une vue globale de la commutation (switching) en exposant les notions de latence, de full-duplex, de segmentation par du matériel de couche 2 et de couche 3, de modes de commutation.

Notions de switching - Lire la suite…

Liens STP

La principale fonction de l'algorithme Spannning Tree est de couper les boucles créées par des liens redondants entre des segments de réseaux pontés (entre des commutateurs). Le protocole Spannning Tree (STP) opère au niveau de la couche 2. Grâce aux trames Bridge Protocol Data Units (BPDUs) échangées entre les commutateurs, d'une part, un commutateur Root est élu à travers lequel ne passe qu'un seul chemin entre n'importe quelle stations d'extrémité ; d'autre part, sur chaque commutateur, STP permet l'élection de ports qui transféreront ou bloqueront le trafic afin de créer ce chemin unique. Si les redondances physiques sont bien présentes et assurent une certaine fiabilité, un seul chemin logique sera emprunté.

Liens STP - Lire la suite…

RIP-2 : Champs Route Tag et Next Hop

Les principales différences de RIP v1 par rapport à RIP v2 sont les champs additionels qui permettent la diffusion d'un masque annonçant une réseau et la diffusion en multicast. Toutefois, deux champs additionnels, celui du Route Tag (2 octets) et du Next Hop (4 octets), restent intrigants ... Lecture de la RFC 2453 peut nous éclairer.

RIP-2 : Champs Route Tag et Next Hop - Lire la suite…

OSPF 5.A. découverte des voisins

Les trois premières étapes visent à découvrir le voisin.

OSPF 5.A. découverte des voisins - Lire la suite…

Convention de dénomination des images IOS

Cisco dispose d'une convention de dénomination des noms des images IOS logicielles. Un nom d'image comporte trois partie séparée par des tirets : [1] la plateforme matérielle, [2] les caractéristiques (features) et [3] l'endroit de chargement et le format de compression. Eventuellement, [4] on trouvera une extension de format de fichier précédée d'un point.

Convention de dénomination des images IOS - Lire la suite…

Registre de configuration

Un router dispose d'un code de configuration de registre sur une valeur de 16 bits. Cette valeur est stockée en NVRAM. On la configure via les commandes "confreg" en ROMMON ou "config-register" dans l'IOS.

Registre de configuration - Lire la suite…

Le mot de passe 'enable'

Quelle est la différence entre les commandes 'enable secret' et 'enable password' ?

Le mot de passe 'enable' - Lire la suite…

Commandes IOS de base

Voici un exemple d'une configuration très basique d'un routeur

Commandes IOS de base - Lire la suite…

ACL : Résumé théorique (v0.4.0)

Les listes d'accès sont une matière importante et basique du CCNA. Ici, il s'agit seulement d'appliquer des filtres sur les interfaces afin de bloquer du trafic qui les traverse. Toutefois, leur principe s'applique à d'autres circonstances qui dépassent notre étude ...

ACL : Résumé théorique (v0.4.0) - Lire la suite…

Commandes de base RIP

On trouvera ici les commandes de base de configuration et de vérification du protocole de routage RIP.

Commandes de base RIP - Lire la suite…

Exercice de configuration basique des routeurs

Cet exercice basique avec trois routeurs interconnectés est un bel exemple d'un examen pratique. On trouvera l'énoncé et le solutionnaire ci-dessous.

Exercice de configuration basique des routeurs - Lire la suite…

Méthodes de diagnostic

Pour diagnostiquer une situation, on procédera par des vérifications à partir de la couche la plus basse. La principale commande est "show" suivie des paramètres appropriés. On trouvera une discussion l'autre principale commande de diagnostic "debug" ainsi qu'une courte présentation du protocole de couche 2 CDP. Dans un diagnostic, on priviliégera toute information dynamique en temps réel. Se baser sur le souvenir d'une commande dactylographiée est une méprise courante sur laquelle on évitera de se baser.

Méthodes de diagnostic - Lire la suite…

Câblage sériel, modules et interfaces

Il n'est pas inutile de connaître les gammes des routeurs Cisco et le 'hardware' que l'on manipule en laboratoire.

Câblage sériel, modules et interfaces - Lire la suite…

Load Balancing IGRP

Ce que l'on apelle le 'Load Balancing' est la capacité pour un routeur de supporter plusieurs chemins à coût égaux vers une destination . IGRP, comme E-IGRP d'ailleurs, supporte jusqu'à quatre chemins égaux. Aussi, ces protocoles de routage permettent de désigner l'équivalence entre des chemins inégaux à certaines conditions. C'est que l'on apelle l'Unequal-Cost Load Balancing ...

Load Balancing IGRP - Lire la suite…

Formations Cisco
Mailing List

Inscrivez-vous à la mailing-list du site

* indicates required