Vous êtes ici : Accueil Commutation OSPF 3. Le fonctionnement d’'OSPF dans une zone

OSPF 3. Le fonctionnement d’'OSPF dans une zone

Cette section traite du fonctionnement d’OSPF au sein d’'une seule zone et de la manière dont la topology table ou la link-state database est contruite. La table de routage est constituée à partir de cette base de donnée. Ce résultat est obtenu grâce à l'’application de l'’algorithme de routage SPF. En voici les différentes étapes.
  1. D’'abord, un routeur doit trouver ses voisins. Pour ce faire, il utilise des paquets Hello. Dès son initialisation ou à la suite d’un changement de routage, un routeur va générer un link-state advertisement (LSA). Cette annonce va représenter la collection de tous les états de liens de voisinage du routeur.

  2. Tous les routeurs vont s'’échanger ces états de liens par inondation (flooding). Chaque routeur qui reçoit des mises à jour d'’état de lien (link-state update) en gardera une copie dans sa link-state database et propagera la mise à jour auprès des autres routeurs.

  3. Après que la base de données de chaque routeur soit complétée, le routeur va calculer l'’arbre du chemin le plus court (Shortest Path Tree) vers toutes les destinations avec l'’algorithme Dijkstra. Il construira alors la table de routage (routing table), appelée aussi forwarding database, en choisissant les meilleures routes.

  4. S’il n’'y a pas de modification topologique, OSPF sera très discret. Par contre en cas de changement, il y aura échange d’'informations par des paquets d’'état de lien et l’'algorithme Dijkstra recalculera les chemins les plus courts.

Mots-clés associés : , , ,
Formations Cisco
Mailing List

Inscrivez-vous à la mailing-list du site

* indicates required