rstp

Lab répartition de charge avec Rapid Spanning-Tree

36 minutes de lecture

L’objectif de cet exercice de laboratoire sur le protocole Rapid Spanning-Tree est d’éprouver ses capacités de répartition de la charge des VLANs sur des liaisons Trunk alternatives tout en assurant sa mission de reprise suite à la rupture d’une liaison entre un commutateur de couche Access et un commutateur de couche Distribution. Nous verrons que la solution comprend encore un point unique de rupture avec la passerelle par défaut des VLANs dans la couche Distribution.

Solutions de disponibilité dans le LAN

9 minutes de lecture

Dans cet article introductif de conception des réseaux locaux, on identifiera les différents modèles de conception dans lesquels interviennent les solutions de disponibilité dans le réseau local (LAN) Etherchannel, Rapid Spanning-Tree, HSRP et le routage IP. Le propos développé ici invite au déploiement de ces topologies dans des exercices de laboratoires.

Lab Spanning-Tree et Rapid Spanning-tree Cisco

47 minutes de lecture

Au cours de ce lab, vous êtes invité à configurer les commutateurs root principal et secondaire, à examiner la convergence PVST+, à configurer le protocole Rapid PVST+ et à comparer sa convergence par rapport à PVST+. Aussi, vous êtes invité à configurer des ports “Edge” pour passer directement à un état “Forwarding” à l’aide de “PortFast” et empêcher ces ports de retransférer des BDPUs à l’aide de la protection “BDPU Guard”.

Spanning-Tree et Rapid Spanning-tree Cisco

42 minutes de lecture

Spanning-Tree est un protocole L2 formalisé IEEE 802.1D qui permet de garder une topologie physique redondante tout en créant un chemin logique unique. Spanning-Tree envoie régulièrement des annonces (BPDU) pour élire un commutateur principal (root). En fonction de cette information, les commutateurs coupent des ports et une topologie de transfert à chemin unique converge (de quelques secondes à 50 secondes selon les versions).