CCNA Chapitre 12. Disponibilité dans le LAN

Ce chapitre tente de répondre à la question de la robustesse des liaisons au sein des réseaux locaux au niveau des passerelles par défaut avec HSRP, au niveau de la couche 2 (L2) avec Spanning-Tree, au niveau de la couche physique (L1) avec Etherchannel et au niveau de la couche 3 (L3) avec le routage (statique) IPv4 et IPv6. Il reprend des principes d’architecture hiérarchique et modulaire des réseaux.

Pour visualiser correctement l’enjeu de ces solutions dans les réseaux commutés, on rappellera ce tableau récapitulatif des solutions de haute disponibilité dans le LAN.

CoucheProtocole/SolutionsDélais de reprise
L1EtherchannelPlus ou moins 1 seconde pour rediriger le trafic sur un lien alternatif
L2Rapid Spanning TreeQuelques secondes
L3First Hop Redundancy Protocols comme HSRP, VRRP, GLBP10 secondes par défaut (Cisco) mais le constructeur conseille 1s hello time, 3s Hold Time
L3Protocoles de routageEn dessous de la seconde avec OSPF ou EIGRP

Solutions de disponibilité dans le LAN

9 minutes de lecture

Dans cet article introductif de conception des réseaux locaux, on identifiera les différents modèles de conception dans lesquels interviennent les solutions de disponibilité dans le réseau local (LAN) Etherchannel, Rapid Spanning-Tree, HSRP et le routage IP. Le propos développé ici invite au déploiement de ces topologies dans des exercices de laboratoires.

Redondance de passerelle protocole HSRP

28 minutes de lecture

HSRP, Host Standby Router Protocol est un protocole de redondance du premier saut (FHRP, First Hop redundancy Protocols), propriétaire Cisco. De multiples passerelles de réseau local s’entendent sur une adresse IP virtuelle et élisent un routeur “Active” qui prend en charge le trafic comme passerelle par défaut en répondant au trafic ARP. Un autre routeur reste en état “Standby” alors que tous les autres sont en état “Listen”. HSRP converge endéans les dix secondes par déf...

Lab répartition de charge avec Rapid Spanning-Tree

36 minutes de lecture

L’objectif de cet exercice de laboratoire sur le protocole Rapid Spanning-Tree est d’éprouver ses capacités de répartition de la charge des VLANs sur des liaisons Trunk alternatives tout en assurant sa mission de reprise suite à la rupture d’une liaison entre un commutateur de couche Access et un commutateur de couche Distribution. Nous verrons que la solution comprend encore un point unique de rupture avec la passerelle par défaut des VLANs dans la couche Distribution.

Lab disponibilté dans le LAN RSTP avec HSRP

41 minutes de lecture

Cet exercice de laboratoire ajoute un protocole de redondance du premier comme HSRP entre la couche Access et la couche Distribution d’une topologie de type Campus LAN. La charge du trafic des VLANs est répartie grâce à Rapid Spanning-Tree.