CCNA Chapitre 3. Protocole IPv4

Tous les ordinateurs qui se connectent à ce qu’on appelle communément l’Internet sont identifiés de manière certaine par une adresse Internet (IP). Ce troisième chapitre s’intéresse à la couche Internet en général, aux adresses IPv4 et aux masques de sous-réseau, au NAT, aux protocoles ICMP, ARP, UDP et TCP.

A la fin du chapitre, à titre de diagnostic, on proposera plusieurs commandes de prise d’information et de l’observation de trafic TCP/IP.

La couche Internet est celle qui permet à deux ordinateurs situés à n’importe quel endroit du monde de communiquer directement entre eux. Les routeurs utilisent l’adressage du protocole IPv4 ou celui du protocole IPv6 pour acheminer les paquets jusqu’à leur destination. La gestion des adresses IP est confiée à des organismes régionaux (les RIRs). Actuellement le protocole le plus utilisé est IPv4. IPv6 et le NAT (la traduction d’adresses) sont des solutions à l’épuisement des adresses IPv4.

Même si la certification Cisco CCNA n’exige pas la connaissance des en-têtes IPv4 ou IPv6 (ni d’aucun autre protocole), il est utile de distinguer les différences entre ces en-têtes et de les comparer d’un protocole à l’autre. Par contre, il est inimaginable de se présenter à un examen Cisco ou à un entretien d’embauche dans le domaine des réseaux sans maîtriser l’adressage IPv4 et ses mécanismes de découpage.

Enfin, IPv4 est aidé par deux protocoles pour la résolution d’adresses et le contrôle : ARP et ICMP au niveau de la couche 3 (L3). Enfin, les protocoles TCP et UDP de la couche Transport des modèles OSI et TCP/IP, vus de manière comparative, font partie des sujets vérifiés dans les certifications ICND1 et CCNA.

Quiz sur les calculs d’adresse IPv4

moins de 1 minutes de lecture

Deux questions simples sur l’adressage IPv4. Il s’agit de vérifier votre capacité à placer une adresse IP dans une plage d’adresses. A retenter à l’infini !

La couche Internet du modèle TCP/IP

25 minutes de lecture

La couche Internet est celle qui permet à deux ordinateurs situés à n’importe quel endroit du monde de communiquer directement entre eux. Les routeurs utilisent l’adressage du protocole IPv4 ou celui du protocole IPv6 pour acheminer les paquets jusqu’à leur destination. La gestion des adresses IP est confiée à des organismes régionaux (les RIRs). Actuellement le protocole le plus utilisé est IPv4. IPv6 et le NAT (la traduction d’adresses) sont des solutions à l’épuisement ...

En-têtes IPv4 et IPv6

13 minutes de lecture

Même si la certification Cisco CCNA n’exige pas la connaissance des en-têtes IPv4 ou IPv6 (ni d’aucun autre protocole), il est utile de distinguer les différences entre ces en-têtes et de les comparer d’un protocole à l’autre.

Introduction aux adresses IP

16 minutes de lecture

Cet article décrit les types d’adresses IPv4 et IPv6, Unicast, Broadcast, Unicast, Anycast, adresses privées et publiques et la nécessité NAT en IPv4.

Adressage IPv4

37 minutes de lecture

Il est inimaginable de se présenter à un examen Cisco ou à un entretien d’embauche dans le domaine des réseaux sans maîtriser l’adressage IPv4 et ses mécanismes de découpage. On trouvera ici un exposé sur ce sujet.

Protocoles ARP et ICMP

11 minutes de lecture

IPv4 est aidé par deux protocoles pour la résolution d’adresses et le contrôle : ARP et ICMP. Cet article présente ces deux protocoles IPv4.

Couche Transport TCP et UDP

20 minutes de lecture

Les protocoles TCP et UDP de la couche Transport des modèles OSI et TCP/IP, vus de manière comparative, font partie des sujets vérifiés dans les certifications ICND1 et CCNA. On trouvera dans cet article une tentative d’éclairage sur le sujet.

Lab vérifications et analyses TCP/IP

16 minutes de lecture

Cette activité de démarrage consiste à déployer une topologie LAN simple connecté à l’Internet avec la configuration d’un routeur en Cisco IOS. L’objectif principal est d’observer du trafic ICMP, TCP et UDP et de réaliser des tâches de diagnostic fondamental.